Pourquoi dit-on que l’alcool est cancérigène ?
Formation

(PSV-Bénin) Priorité Santé Vie
  • Publié, il y a 2 ans
  • 506 vues

Exporter au format PDF

Cliquez ci-dessous pour télécharger la version PDF de l'article
Télécharger la format PDF

Contrairement aux idées reçues, l’alcool est bien plus dangereux pour la santé que la pollution de l’air ou les aliments industriels. Et cela à court et à long terme.

Relayé par M. Sylvanus W. DINGBOE (DMSW) sur http://sante.lefigaro.fr/article/pourquoi-dit-on-que-l-alcool-est-cancerigene-/

Rédaction : Cécile Thibert

Planquées derrière leur aspect récréatif, les boissons alcoolisées jouent la carte de l’innocence. Mais contrairement aux croyances, elles sont responsables de plus de cancers que la pollution atmosphérique ou la nourriture industrielle. Deuxième facteur de risque de cancers évitables en France  —juste après le tabac —, elles sont d’ailleurs certifiées «cancérigènes pour l’Homme» par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) depuis 1988. Dans un rapport publié le 27 mars, l’Institut national du Cancer (INCa) rappelait pour sa part que, parmi la totalité des nouveaux cas de cancers survenus en 2015 en France, environ 28.000 lui seraient directement imputables, cancer du sein en tête (8000 cas).

L’éthanol favorise les mutations génétiques

Une fois dans l’organisme, l’éthanol contenu dans les boissons alcoolisées est transformé en acétaldéhyde. Cette substance, classée «cancérigène certain» pour l’homme par le CIRC, entre alors en contact avec les parois des voies aérodigestives supérieures (bouche, gorge), exerçant localement son effet mutagène. On dit d’une substance qu’elle est mutagène lorsqu’elle a la capacité de provoquer des mutations génétiques dans l’ADN. La plupart du temps, le système de réparation de l’ADN sait y faire face. Mais il arrive qu’une mutation échappe à sa vigilance ce qui, dans certains cas, peut conduire à la prolifération anormale de la cellule porteuse de la mutation.

Certaines études suggèrent également que l’éthanol aurait la capacité d’augmenter la perméabilité des parois des voies aérodigestives supérieures, favorisant de cette manière la pénétration de substances cancérigènes telles que le tabac. Cela explique pourquoi en France, deux cancers oro-pharyngés sur trois sont dus à l’association de l’alcool et du tabac. Par ailleurs, la consommation chronique d’alcool s’accompagne d’une diminution de l’apport en vitamine B9, dont le déficit pourrait favoriser le développement et la progression du cancer colorectal, selon l’INCa.

Le sein et le foie dans le viseur

Le sein est une cible privilégiée de l’alcool. En effet, les boissons alcoolisées augmenteraient les taux d’hormones féminines dans le sang et interagiraient avec les récepteurs hormonaux. Le tout favorisant la croissance des tumeurs. Selon l’Organisation mondiale de la santé, une femme qui consomme 4 verres de vin par jour voit ainsi son risque de cancer du seinaugmenter de 50%. Pis, quand cette consommation passe à 8 verres quotidiens, le risque s’élève à 130%.

Outre le sein, le foie subit également de plein fouet les méfaits d’une consommation chronique et excessive d’alcool. La quasi-totalité de l’éthanol passe en effet par cet organe, où il est d’abord transformé en acétaldéhyde, toxique, puis en acétate (non toxique). Chez le buveur excessif, le foie ne peut pas faire face à l’excès d’acétaldéhyde, qui va alors perturber le fonctionnement des cellules hépatiques. En parallèle, une stéatose hépatique se développe. Ce dépôt de graisses à l’intérieur des cellules, dû à une perturbation des voies de fabrication et de dégradation des graisses, conduit à des niveaux de graisses dans le sang anormalement élevés. Peu à peu, le foie augmente de volume: c’est l’hépatomégalie. Réversible, la stéatose hépatique régresse en principe à l’arrêt de la consommation d’alcool.

Dans le cas où elle se poursuit, une inflammation apparaît et conduit à la destruction progressive des cellules du foie. Celle-ci laisse place à une cicatrice, la fibrose, dernier stade avant la cirrhose. Une personne qui boit chaque jour 100 grammes d’alcool —l’équivalent de 10 verres de vin par jour— a ainsi 27 fois plus de risque de développer une cirrhose hépatique, elle-même facteur de risque de cancer du foie. Plus de 4300 cas de cancer du foie diagnostiqués en 2015 sont directement imputables à l’alcool, selon l’Institut national du cancer.

Pas plus de 10 verres par semaine

Malheureusement, il n’existe aucun seuil en deçà duquel l’alcool ne présente pas de danger. En effet, toute consommation régulière d’alcool, même faible, est à risque. Et ce risque est proportionnel à la quantité d’alcool consommée et ce, quel que soit le type de boissons. Ainsi, à raison d’un verre standard par jour, les risques de développer un cancer de l’œsophage, de l’oropharynx et du sein augmentent respectivement de 30%, 17% et 5%, selon la Société américaine de cancérologie. En revanche, le côlon rectum, le foie et le larynx ne semblent pas touchés par ces niveaux de consommation.

Les experts de l’Institut national du cancer (INCa) préconisent de ne pas dépasser plus de 10 verres standards par semaine et 2 verres standards par jour. Un verre standard correspond à un verre de vin, un demi de bière ou encore une coupe de champagne. Enfin il est fortement conseillé de ménager des jours dans la semaine sans alcool.

Parakou-Bénin, le 02/03/2018

  • Mots clés :

A lire aussi


10 logiciels indispensables sur votre Ordinateur équipé du système d'exploitation Windows

http://upblog.univ-parakou.bj/article/10-logiciels-indispensables-sur-votre-ordinateur-equipe-du-systeme-dexploitation-windows
Pour accomplir des tâches faciles ou complexes, à moins d’être Bill Gate, le seul moyen de pouvoir le faire sur Ordinateur est d’utiliser un logiciel. Si vous disposez d’un ordinateur qui tourne sur le Système d’exploitation Windows, vous devez &ecir...
  • Vu : 489 fois

Histoire de vie : le perroquet

http://upblog.univ-parakou.bj/article/histoire-de-vie-le-perroquet
Un sheikh enseignait à ses élèves aqeedah (croyances).. Il leurs appris 'Laa ilaaha illAllah' et leur expliqua son sens. Le sheikh aimait beaucoup les animaux de compagnie, alors un de ses élèves lui offrit un perroquet. Les jours passèrent et le sheikh dévoua une profonde affection  au perroquet...
  • Vu : 397 fois

Une gamme de recettes très simples pour bien assimiler les cours à l'UP

http://upblog.univ-parakou.bj/article/une-gamme-de-recettes-tres-simples-pour-bien-assimiler-les-cours-a-lup
A l’université de Parakou, plusieurs endroits offres une meilleur condition d’apprentissage non seulement pour les étudiant en Cabine, mais aussi pour tous les autres étudiants externes. Lisez plutôt.Pour apprendre et retenir  un cours, les quatre principa...
  • Vu : 804 fois

Secrets pour se rendre plus populaire sur les réseaux sociaux: quand le respect du style de taille fait la promotion de votre page

http://upblog.univ-parakou.bj/article/secrets-pour-se-rendre-plus-populaire-sur-les-reseaux-sociaux-quand-le-respect-du-style-de-taille-fait-la-promotion-de-votre-page
Que ce soit sur Facebook, Twitter,Instagram et LinkedIn, il existe  des secrets pour faire la promotion de vos pages . La qualité de vos contenus et surtout des images qui y  circulent  restent une evidence pour attirer l'attention des internautes ou de vos clients. Une &ea...
  • Vu : 465 fois

Consulter plus d'article

Créer un compte pour répondre



*Nous serons très heureux de savoir ce que vous pensez de cet article
*Conectez vous ou créer un compte pour que votre commentaire soit visible de tout le monde.